L’implication partagée des deux parents est essentielle au bon développement des enfants. Dans les milieux ruraux d’Inde, il est encore très commun de considérer les mères comme les responsables de l’éducation. Les pères sont en revanche chargés de soutenir le foyer, les rendant moins impliqués dans le développement de leurs enfants

Afin d’encourager une participation à part égale des parents, Karuna a mis en place une initiative visant à sensibiliser les pères. 

Garantir une éducation de qualité aux jeunes enfants

Le programme de Développement de la Petite Enfance est l’une des initiatives phares de Karuna.

Fondé sur deux axes principaux, son objectif est d’améliorer les perspectives éducatives des enfants de 0 à 8 ans en formant des enseignants et enseignantes à des pratiques pédagogiques axées sur le jeu.

Cela leur permet de se développer dans un environnement sain et bienveillant.

Encourager la présence des pères

Nous avons observé que les figures maternelles étaient les participantes les plus engagées et les plus actives du programme, s’intéressant de près à la scolarité et à la bonne croissance de leurs enfants.

Karuna encourage la participation des pères avec des réunions parents-enseignants (RPE).

Elles s’adressent exclusivement aux pères et aux tuteurs masculins des enfants du programme de Développement de la Petite Enfance. 

Dans ce cadre, ils sont sensibilisés au thème du développement infantile. Au travers d’ateliers basés sur la théorie, le jeu et l’échange, ils apprennent à comprendre et subvenir aux besoins de leurs jeunes enfants. 

Les professeurs leur enseignent les bons gestes pour s’occuper correctement des enfants, leur fournir une bonne alimentation, les élever avec bienveillance et s’assurer de leur bonne hygiène. 

Les séances sont aussi un lieu d’échanges durant lesquelles  ils sont par exemple amenés à partager des histoires personnelles. Ils peuvent aussi régulièrement discuter des progrès de leurs enfants.

Au-delà de sensibiliser les pères à l’importance de l’éducation, ces sessions fournissent des outils et des stratégies pratiques pour soutenir l’apprentissage des enfants à la maison. C’est aussi une invitation à repenser les rôles traditionnels de l’homme et de la femme.

Une initiative qui profite aux parents et aux enfants

Ajay Mallah, père d’Anand Kumar, 4 ans, est satisfait. Il participe activement aux activités. Son fils, Anand, fréquente le centre depuis 1 an et demi. 

Il était au départ très timide et n’osait pas s’exprimer. Désormais, c’est avec une très grande implication qu’Anand y participe et récite avec assurance ce qu’il apprend.

Se réjouissant des progrès de son fils, Ajay témoigne après une réunion :  

« J’ai vraiment apprécié la réunion. Elle m’a permis de mieux comprendre comment le programme de développement de la petite enfance de Karuna-Shechen est mis en œuvre. » 

Nous inclure, nous les pères, dans cette initiative est une idée fantastique qui profitera grandement à nos enfants.

Ajay Mallah

Des résultats encourageants

L’intérêt des pères pour l’initiative est déjà important.

Il a été observé que la participation au programme de Développement de la Petite Enfance menait à de meilleurs résultats scolaires pour les enfants, car ils bénéficient du soutien et de l’encouragement à part égales des deux parents. 

Bien que briser les stéréotypes prenne du temps, cette implication représente un pas important dans la mise en place d’un cadre éducatif plus inclusif et plus efficace.