en fr

May 4 2021

Combattre l’épidémie du Covid

La nouvelle vague ébranle l’Inde et le Népal

 

La situation en Inde s’aggrave de jour en jour, alors que la deuxième vague de coronavirus frappe le pays de plein fouet. Le bilan officiel fait état de plus de 222 000 décès en Inde, chiffre contesté par de nombreux journalistes qui affirment que le nombre réel de décès est en réalité dix fois plus élevé. Le destin de son voisin le Népal est intrinsèquement lié à celui de l’Inde, puisque les deux pays partagent une frontière ouverte. Alors que des images de crémations en plein air occupent les premières pages des journaux, les équipes de Karuna en Inde et au Népal agissent chaque jour pour se protéger et protéger les populations que nous aidons. 

Arrêt partiel de nos activités en Inde

Le Bihar – notre principale zone d’intervention – est l’un des États les plus touchés avec 441 375 personnes affectées par la maladie à ce jour. Dans le Jharkhand, où nous agissons aussi, la situation est à peu près similaire avec 213 414 personnes touchées. Face au danger auquel nos équipes sont exposées quotidiennement et les restrictions imposées par le gouvernement indien, nous avons fermé notre clinique à Bodhgaya le 14 avril. Malgré cet événement, le personnel médical de Karuna maintient un suivi de ses patients souffrant de maladies chroniques via des consultations téléphoniques ainsi que la mise en place d’une pharmacie mobile.

Sur ordre du gouvernement du Bihar, nos centres d’éducation et de formation professionnelle ainsi que les centres de soutien aux femmes et à la petite enfance ont aussi dû fermer. Moumita, responsable du programme de soutien des femmes et des enfants au Jharkhand, nous partage : “Avec la situation actuelle, je suis très stressée : il est difficile de constater la médiocrité de nos infrastructures de santé publiques, et la pénurie de médicaments dans les magasins. Le prix des produits basiques augmente de jour en jour. J’attends avec impatience le jour où l’on parlera d’une Inde sans covid. Nous attendons de retrouver notre liberté, notre vie.

Le reste de nos activités de développement dans les villages ruraux peut se poursuivre grâce à nos relais locaux qui œuvrent au quotidien et au plus près des bénéficiaires, avec les plus grandes précautions sanitaires. Ces derniers ont notamment récemment terminé la construction de 4 étangs et mené à bien plusieurs distributions de graine

Protéger nos équipes de l’épidémie 

Alors que certains membres de notre personnel ont été testés positifs, la majorité de nos équipes médicales ont maintenant reçu leur première injection du vaccin contre la Covid.

Nous avons demandé à tout notre personnel originaire d’autres régions que le Bihar de rentrer chez eux, la priorité étant qu’ils puissent être présents aux côtés de leur famille dans cette situation d’urgence. Lakshmi, responsable du programme de développement des femmes et des enfants à Bihar depuis 2018, partage son expérience de télétravail : “Ce mois-ci, j’ai perdu 3 personnes de ma famille en l’espace de quelques semaines. Cela nous a tous dévastés. Travailler à domicile dans cette situation peut être utile pour beaucoup de gens mais pour moi, c’est encore une responsabilité supplémentaire en tant que femme au foyer.

La santé physique et émotionnelle de nos salariés est une priorité ! Des ateliers sur les thèmes de la gestion du stress et de la santé mentale ont été organisés, ainsi que des moments de partage entre tous nos salariés pour exprimer difficultés et tensions. “Ce qui m’a vraiment plu dans nos réunions virtuelles est le fait d’avoir des nouvelles du personnel testé positif à la Covid-19. Le fait qu’ils nous rejoignent pour ces moments de partage et nous parlent de leur état de santé a permis à chacun d’exprimer des mots d’encouragement et de mieux comprendre les symptômes de la maladie. Cela a permis de vraiment créer du lien et de nous soutenir les uns les autres” – Anindita, stagiaire chez Karuna Inde, étudiante en développement agricole, rural et tribal.

Le destin lié du Népal et l’inquiétude grandissante

Le 29 avril 2021, les autorités locales du Népal ont annoncé un confinement de 15 jours dans la vallée de Katmandou, zone la plus peuplée et touchée au Népal. Au cours de la semaine écoulée, le taux d’infection par le virus Covid a augmenté de façon constante au Népal, et Katmandou, qui est le centre de toutes les activités du pays, a comptabilisé le plus grand nombre de cas. Shalav, directeur des opérations de Karuna au Népal, nous dit : “Nous devons nous préparer à un autre long confinement, de peut-être deux mois. Notre destin au Népal est lié à ce qui se passe en Inde, car nous partageons une frontière ouverte et de nombreux Népalais travaillent en Inde et retournent fréquemment au Népal. Notre approvisionnement en vaccins et en oxygène est aussi grandement dépendant de l’Inde.

Nos activités sur le terrain, dans tous les districts où nous opérons – Sindhuli, Kavre et     Dhading – sont menées par des salariés locaux. Cet ancrage de proximité nous permet de garantir la continuité de la majorité de nos activités. Une nouvelle rassurante reste le fait que peu de cas de Covid sont comptabilisés dans les villages ruraux isolés où nous opérons, puisque peu de gens circulent dans ces zones. En attendant un retour à la normale, notre pépinière dans la vallée de Ruby reste ouverte et distribue aux familles des semis afin d’encourager l’agriculture familiale ; notre personnel du district de Sindhuli modère à distance des comités locaux pour le soutien à la petite enfance, l’équipement en éclairage solaire et les travaux de construction de deux écoles isolées continuent également.

Shalav nous partage sa vision des prochaines semaines : “Ce confinement sera une opportunité pour Karuna de faire le point sur les 6 derniers mois, évaluer nos forces et nos faiblesses et améliorer notre efficacité. La santé et la sécurité de notre personnel est notre plus grande priorité. Ils ne doivent pas prendre de risques inutiles, et nous leur donnons les moyens de conserver les gestes barrières. Pour l’instant, aucun de nos employés au Népal n’a contacté la Covid. Nous prévoyons de suivre les règles locales tout en soutenant les villages que nous aidons avec prudence.


Karuna-Shechen adapte ses programmes à la la situation présente : consultations médicales par téléphone pour les patients souffrants de maladies chroniques, pharmacie mobile, etc. En parallèle, nous nous rapprochons d’autres associations locales et préparons une nouvelle phase de notre plan d’urgence Covid, initié en mai 2020.

Nos équipes maintiennent leur engagement sur le terrain et imaginent des solutions nouvelles adaptées à la réalité des populations que nous aidons.

Pour les soutenir 

Pour rester informé.e des dernières actualités concernant nos programmes, inscrivez-vous à notre newsletter.


Dernières actualités

Résilience – le premier programme de Karuna en France

October 19 2021

En janvier 2021, Karuna initie son tout premier projet en France en collaboration avec l’association Mindfulness Solidaire. Résilience est un programme à destination des aidants et des soignants, ...

[CONFÉRENCES] Matthieu Ricard présente ses mémoires

September 8 2021

  “Il est étrange et peu naturel d’écrire ses Mémoires quand on a consacré une grande partie de sa vie à se détourner d’une vision autocentrée et de l’individualisme. J’ai to...

Parler d’altruisme avec les plus jeunes

August 23 2021

Découvrez notre KIT pédagogique !   "L’éducation ne se résume pas à transmettre le savoir et les compétences permettant d’atteindre des buts limités. Elle consiste aussi à ouvrir ...

Malgré la crise, l’éducation bienveillante continue ! 

July 27 2021

L’altruisme se définit comme le souci désintéressé du bien d’autrui. Cette notion unit et inspire, depuis maintenant plus de vingt ans, les bienfaiteurs, les bénéficiaires, les bénévoles, ...

Les liens sacrés de l’hindouisme

July 26 2021

L’hindouisme possède de nombreux festivals et rituels. Ils célèbrent aussi bien les grandes étapes de la vie que les divinités et sont l’occasion de passer du temps avec des êtres chers. Par...

Voir toute l'actualité

Dons et prélèvement à la source : comme ça marche ?

Avec l’instauration du prélèvement à la source au 1er janvier 2019, qu’adviendra-t-il de la réduction d’impôt accordée aux personnes qui consentent des dons à notre association ? ? La ...