en fr

July 7 2020

[Un jour dans la peau] d’un coordinateur de programme au Népal

Rajnandan Yadav est coordinateur des programmes de santé de Karuna-Shechen au Népal depuis 2014. Aujourd’hui, il nous parle de ses activités et de la façon dont la crise du #COVID19 affecte son travail. 

Rajnandan Yadav est Népalais de naissance et père de trois enfants. Il vit dans sa maison de famille dans le district de Mahottari, une région très proche de la frontière indienne. Il est le seul à percevoir un salaire dans sa famille et veille en même temps sur ses parents. Grâce à ce salaire, ses enfants vont tous à l’école et ont l’espoir de pouvoir faire des études supérieures.

Quel est son rôle chez Karuna-Shechen ?

Rajnandan Yadav travaille avec Karuna-Shechen depuis 2014 en tant que coordinateur des projets de santé. Il travaille notamment pour le projet Better Health Better Future [Une meilleure santé pour un meilleur avenir]. Ce programme englobe des actions de prévention sur la malnutrition infantile, le prolapsus pelvien et la sécurité sociale locale, parfois méconnue, afin que les habitants puissent y avoir le droit.

“En 2002, j’ai commencé à travailler en tant qu’assistant de terrain pour une ONG qui oeuvre pour éradiquer la malaria dans ma région. J’étais jeune à l’époque et je me sentais vraiment inspiré pour aider les gens de ma communauté. En 2004, j’ai rencontré un membre de la Community Family Welfare Association [CFWA ou Collectivité de la protection sociale familiale], une association partenaire de Karuna-Shechen. Après quelques échanges, j’ai été motivé à rejoindre leur organisation. Depuis 2014, j’ai la chance de travailler pour les programmes de santé de Karuna-Shechen”.

La Community Family Welfare Association est une organisation partenaire de Karuna-Shechen en charge de projets de santé. En tant que coordinateur, Rajnandan joue le rôle essentiel de relai entre les communautés aidées et notre organisation.Il forme les villageois aux nouveaux projets, il organise des réunions de travail de groupe et il aide les femmes sélectionnées pour être “motivateur de village” à jouer leur rôle de chef de projet. Rajnandan planifie les actions, effectue les rapports de suivi et coordonne les actions au quotidien. Le projet mise sur la responsabilisation des communautés bénéficiaires de l’expression de leurs besoins à la mise en oeuvre des solutions : cela est rendu possible grâce à nos coordinateurs, qui sont des maillons essentiels de cette chaîne de solidarité !

Coronavirus : la réponse de nos équipes sur place

Depuis la reprise de nos activités au Népal à la fin du confinement le 14 juin, le quotidien de nos collaborateurs a changé. 

Le confinement a touché de nombreuses personnes de différentes manières, mais il a particulièrement touché les travailleurs journaliers, les femmes enceintes et les femmes qui viennent d’accoucher, ainsi que les personnes âgées, car elles n’ont pas accès à la nourriture et aux médicaments dont elles ont besoin. C’est particulièrement vrai à Janakpur et dans les zones où nous menons nos projets. Comme nous ne pouvons pas aider tout le monde, nous avons ciblé les femmes enceintes et celles qui se remettent d’une grossesse. Je me sens très inspiré de faire cela, car les communautés apprécieront également beaucoup notre aide.”

Rajnandan fait partie des équipes de Karuna-Shechen qui vont directement sur le terrain distribuer les kits médicaux et faire de la prévention. C’est grâce à ces équipes que nous pouvons aider nos bénéficiaires. Une journée consiste à se rendre sur place, prendre la mesure de la situation et surtout, réaliser la distribution des kits pour l’hygiène et la nutrition des femmes enceintes, ou bien pour nourrir une famille de 5 personnes pendant 1 mois. Pour plus d’informations sur le contenu de ces kits, rendez vous ici.

Pendant la mise en œuvre de cette activité de secours, nous veillons à ce que la santé de notre personnel ne soit pas compromise. Nous portons tous des masques et des gants, et nous maintenons une distance de sécurité avec les bénéficiaires.”

En adoptant un comportement qui met en avant la sécurité, les équipes de Karuna-Shechen montrent également les gestes barrière à suivre afin d’endiguer la propagation du virus, surtout dans les zones rurales.

Vous pouvez donner les moyens à Rajnandan de faire son travail et continuer à aider les populations locales face à la crise du Coronavirus.

« Ne jamais penser : “la souffrance des autres, ce n’est pas mon affaire”. Ne pas se blâmer de ne pas faire ce qui est au-delà de nos forces, mais se reprocher de détourner le regard quand on peut agir. »~ Matthieu Ricard, Trois Amis en Quête de Sagesse


Dernières actualités

[Un jour dans la peau] d’un coordinateur de programme au Népal

July 7 2020

Rajnandan Yadav est coordinateur des programmes de santé de Karuna-Shechen au Népal depuis 2014. Aujourd’hui, il nous parle de ses activités et de la façon dont la crise du #COVID19 affecte son ...

#UrgenceCovid : Aidons-les, faisons la différence !

June 18 2020

En Inde et au Népal, la situation liée au Coronavirus est très difficile pour les populations les plus défavorisées. Karuna-Shechen déploie une réponse d’urgence afin d’apporter une aide a...

Le temps est venu d’agir pour la préservation du monde qui nous entoure

June 5 2020

En cette période unique de confinement, les experts environnementaux ont fait le constat d’une pollution qui diminue en flèche, d’animaux qui reviennent dans leur habitat naturel, d’une nature...

Changer les règles de la société : quand menstruations riment encore avec tabou

May 28 2020

En cette journée internationale de l’hygiène menstruelle, Karuna-Shechen réaffirme son engagement envers les femmes en Inde et au Népal pour qu’elles aient accès à une vie meilleure. Le cyc...

Journée mondiale de la biodiversité – Tous ensemble face à l’urgence !

May 22 2020

Protéger la biodiversité, c’est privilégier l’altruisme à l'égoïsme La diversité des espèces vivantes présentes sur Terre est fascinante. Nous en apprécions sa beauté et, depuis les d...

Voir toute l'actualité

Dons et prélèvement à la source : comme ça marche ?

Avec l’instauration du prélèvement à la source au 1er janvier 2019, qu’adviendra-t-il de la réduction d’impôt accordée aux personnes qui consentent des dons à notre association ? ? La ...