en fr

May 4 2018

Offrir une vie nouvelle aux mères népalaises

Au Népal, dans les zones rurales, une mère sur dix souffre de prolapsus des organes pelviens (POP). Cette condition, douloureuse et invalidante, touche le système reproducteur féminin. Elle affecte la qualité de vie des paysannes et peut avoir de graves conséquences sur leur santé. Karuna-Shechen offre à ces mamans, qui souffrent souvent en silence, la chance d’une vie meilleure.

Sakunti Devi, 58 ans, est l’une de ces femmes. Mariée à 15 ans et mère pour la première fois à 16, elle a toujours travaillé dur. Après la naissance de chacun de ses trois enfants, Sakunti n’a eu d’autre choix que de retourner immédiatement aux champs. C’est à 28 ans que les premières douleurs sont apparues, au niveau du bas-ventre. Pendant 30 ans, elle a souffert, sans mot dire.

Puis, il y  a un an, la vie de Sakunti s’est transformée. Au cours d’une campagne de sensibilisation et de dépistage, organisée par notre partenaire local dans son village, elle a appris que ses douleurs étaient causées par un prolapsus utérin. Six mois plus tard, elle se faisait opérer et retrouvait une vie normale.

“Aujourd’hui, je ne souffre plus,” se réjouit Sakunti. “Je peux rester debout,  marcher plusieurs heures et porter des objets ! ”. Chaque année, dans les campagnes reculées du Népal, plus de 54 000 villageois bénéficient, comme Sakunti, de ce programme  de prévention et dépistage.

 

 

Nous travaillons avec trois organisations locales dans cinq districts pour venir en aide à ces mères qui souffrent en silence. Nous nous rendons dans les villages reculés pour informer les paysannes, et leur mari, sur cette condition, méconnue, et les moyens de prévention. Nous offrons également un accès au dépistage et à des soins appropriés, si nécessaire.

Un prolapsus se produit lorsque les muscles pelviens et les tissus conjonctifs s’affaiblissent. L’utérus et d’autres organes peuvent alors s’affaisser. Non traitée, cette condition peut, dans les cas les plus extrêmes, s’avérer fatale.

 

Session d’information et de prévention dans une école

Dans les campagnes népalaises, les grossesses précoces à répétition, les accouchements sans accompagnement médical et un retour aux champs sans repos contribuent fortement à la prévalence de POP chez les femmes rurales. Parmi celles atteintes, 82% éprouvent des difficultés à s’assoir, 79% à marcher et 89% à soulever des objets, selon une étude de Fonds des Nations Unies pour la Population.

Grâce à vos généreuses contributions, nous améliorons ainsi la vie de milliers de mères népalaises.

Un immense merci de la part de toutes les mamans !

 

 


Dernières actualités

[Un jour dans la peau] d’un coordinateur de programme au Népal

July 7 2020

Rajnandan Yadav est coordinateur des programmes de santé de Karuna-Shechen au Népal depuis 2014. Aujourd’hui, il nous parle de ses activités et de la façon dont la crise du #COVID19 affecte son ...

#UrgenceCovid : Aidons-les, faisons la différence !

June 18 2020

En Inde et au Népal, la situation liée au Coronavirus est très difficile pour les populations les plus défavorisées. Karuna-Shechen déploie une réponse d’urgence afin d’apporter une aide a...

Le temps est venu d’agir pour la préservation du monde qui nous entoure

June 5 2020

En cette période unique de confinement, les experts environnementaux ont fait le constat d’une pollution qui diminue en flèche, d’animaux qui reviennent dans leur habitat naturel, d’une nature...

Changer les règles de la société : quand menstruations riment encore avec tabou

May 28 2020

En cette journée internationale de l’hygiène menstruelle, Karuna-Shechen réaffirme son engagement envers les femmes en Inde et au Népal pour qu’elles aient accès à une vie meilleure. Le cyc...

Journée mondiale de la biodiversité – Tous ensemble face à l’urgence !

May 22 2020

Protéger la biodiversité, c’est privilégier l’altruisme à l'égoïsme La diversité des espèces vivantes présentes sur Terre est fascinante. Nous en apprécions sa beauté et, depuis les d...

Voir toute l'actualité

Dons et prélèvement à la source : comme ça marche ?

Avec l’instauration du prélèvement à la source au 1er janvier 2019, qu’adviendra-t-il de la réduction d’impôt accordée aux personnes qui consentent des dons à notre association ? ? La ...