en fr

July 26 2021

Les liens sacrés de l’hindouisme

L’hindouisme possède de nombreux festivals et rituels. Ils célèbrent aussi bien les grandes étapes de la vie que les divinités et sont l’occasion de passer du temps avec des êtres chers. Parmi ces célébrations, une, particulièrement ancrée dans la religion hindouiste, prend place ce 22 août 2021 en Inde et au Népal.

 

Raksha Bandhan, l’amour fraternel en Inde

 

Raksha Bandhan est une tradition hindouiste ancestrale principalement célébrée par les communautés Brahmanes. Elle trouve son origine dans la mythologie et, si les histoires relatant sa création diffèrent dans leur récit, elles s’accordent sur la notion de protection conférée par l’amour fraternel.

C’est bien cet amour qui est aujourd’hui toujours célébré lors de la pleine lune du mois de Sravana (juillet/août). Dans le rituel traditionnel du Raksha Bandhan, la sœur applique le Tilak sur le front de son frère. Le Tilak symbolise l’éveil de la conscience de l’âme et est considéré comme une marque de victoire contre tous les vices comme l’ego, la cupidité et la colère. Ensuite, la sœur noue un fil sacré ou une amulette nommée Rakhi autour du poignet du frère pour éloigner tous les maux et assurer son bien-être

La coutume de nouer le Rakhi ne se limite pas à ses propres frères et sœurs, mais s’étend également aux cousins, aux parents éloignés, aux sœurs aînées en l’absence de frère et aux amis. Notre responsable des programmes de développement des femmes et des enfants dans le Bihar, Lakshmi Mehta, nous confie : “Je ne célèbre pas seulement le Raksha Bandhan avec mes propres frères, mais aussi avec les amis de mes frères, car ils sont comme mes propres frères et sœurs. ”  

Contrairement aux festivals de Holi, Divali ou Durga Puja, qui sont des célébrations sociales impliquant un grand faste, le Raksha Bandhan est une occasion entièrement centrée sur la famille et n’est pas définie par des rassemblements de masse ou des carnavals. 

Raksha Bandhan possède plusieurs noms et peut être fêté différemment en fonction du lieu. Dans l’État oriental d’Odisha par exemple, le Raksha Bandhan est appelé Gamha Purnima et le bétail y est également vénéré : vaches et taureaux se voient offrir un Rakhi !

 

Les cordons sacrés de Janai Purnima au Népal

 

Au Népal, Raksha Bandhan est nommé Janai Purnima et les rituels diffèrent de ceux pratiqués chez son voisin indien.

Janai fait référence à un triple cordon porté par les hommes sur leur torse et Purnima signifie “jour de pleine lune”. Le Janai est remis aux hommes de certaines castes lors du Bratabandha – un rituel des jeunes hindous qui marque leur entrée dans l’âge adulte. Le Janai est considéré comme un symbole du corps, de la parole et de l’esprit, et lorsque les nœuds sont noués, la personne qui le porte est censée acquérir un contrôle total sur chacun d’eux. Ce jour-là, les hommes qui portent le Janai se baignent dans des rivières ou des étangs sacrés et ce fil est changé, d’où le nom de Janai Purnima.

Dans les villes, un prêtre effectue une cérémonie qui purifie le nouveau fil puis le place autour du cou de l’homme, sur la poitrine. Un autre fil, appelé doro, est attaché autour de leur poignet. Il est censé porter chance et protéger la personne du mal. Le doro est gardé attaché au poignet jusqu’au jour de Laxmi Puja, le culte des vaches. Le fil est alors retiré du poignet et attaché à la queue d’une vache. Les hindouistes croient devoir traverser la rivière Baitarni après la mort pour atteindre le paradis. La vache permet alors cette traversée en laissant le défunt s’accrocher à sa queue grâce au doro.

Tout festival est incomplet sans nourriture. Ainsi, les membres de la communauté Newar préparent une soupe spéciale appelée Kwati : ce jour est également appelé Kwati Punhi. “Manger du kwati pendant le Janai-purnima en se réunissant avec la famille et les cousins est la partie du Janai-purnima que j’apprécie le plus !”, partage Binita Baral, responsable de programme chez Karuna-Shechen Nepal.

 

Une tradition ancestrale dans l’air du temps 

 

Au fil du temps, les célébrations du Raksha Bandhan en Inde ont connu quelques changements. Le simple fil sacré traditionnel a été remplacé par des Rakhis modernes inspirés des dernières tendances en matière de bijoux. 

Auparavant, la fête était confinée à l’Inde, mais aujourd’hui, en raison de la mondialisation rapide et de la diaspora indienne croissante dans le monde, le Raksha Bandhan a gagné une popularité mondiale. Dans le rituel traditionnel du Rakhi, les frères offrent des cadeaux à leurs sœurs. Cependant, ces dernières années, avec l’augmentation de l’indépendance financière des femmes, de plus en plus de sœurs donnent des cadeaux en retour à leurs frères. 

En outre, plusieurs citadins ont rompu avec les rituels traditionnels et patriarcaux, la sœur et le frère s’offrant désormais mutuellement un Rakhi. Comme l’explique notre responsable de la communication pour Karuna Inde, Anyesha Nandi, “Depuis ma plus tendre enfance, mon frère et moi sommes liés par un Rakhi. J’étais trop jeune pour l’apprécier à l’époque, mais je me rends compte aujourd’hui que cette approche modernisée du rituel du Raksha Bandhan a semé les graines de l’égalité de genre chez moi et mes frères et sœurs.” 

En plus de la barrière du genre, le festival transcende désormais les barrières de la caste et de la religion pour reconnaître l’importance de la parenté volontaire ou des liens sociaux, contrairement à l’approche traditionnelle et conservatrice.


Célébration aux multiples noms et rituels, le Raksha Bandhan est une fête chère aux yeux des hindouistes du monde entier. Pratiquée depuis des siècles, elle a évolué au fil du temps sans perdre les valeurs d’amour et de protection qui la caractérisent. 

 


Dernières actualités

[CONFÉRENCES] Matthieu Ricard présente ses mémoires

September 8 2021

  “Il est étrange et peu naturel d’écrire ses Mémoires quand on a consacré une grande partie de sa vie à se détourner d’une vision autocentrée et de l’individualisme. J’ai to...

Parler d’altruisme avec les plus jeunes

August 23 2021

Découvrez notre KIT pédagogique !   "L’éducation ne se résume pas à transmettre le savoir et les compétences permettant d’atteindre des buts limités. Elle consiste aussi à ouvrir ...

Malgré la crise, l’éducation bienveillante continue ! 

July 27 2021

L’altruisme se définit comme le souci désintéressé du bien d’autrui. Cette notion unit et inspire, depuis maintenant plus de vingt ans, les bienfaiteurs, les bénéficiaires, les bénévoles, ...

Les liens sacrés de l’hindouisme

July 26 2021

L’hindouisme possède de nombreux festivals et rituels. Ils célèbrent aussi bien les grandes étapes de la vie que les divinités et sont l’occasion de passer du temps avec des êtres chers. Par...

La Vallée de Ruby, terre de vies et d’interdépendance

July 6 2021

Si la Vallée de Ruby est une région qui se démarque par la beauté de ses paysages, elle doit beaucoup de son charme à la cohabitation des humains avec les autres espèces et leur environnement. L...

Voir toute l'actualité

Dons et prélèvement à la source : comme ça marche ?

Avec l’instauration du prélèvement à la source au 1er janvier 2019, qu’adviendra-t-il de la réduction d’impôt accordée aux personnes qui consentent des dons à notre association ? ? La ...