en fr

April 17 2020

À la découverte du Jharkhand, la “terre des forêts”

Depuis 2015, Karuna-Shechen intervient dans le Jharkhand, un état du Nord-Est de l’Inde. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir ce territoire, où se côtoient beauté des espaces naturels et richesse culturelle, mais aussi désastres environnementaux et pauvreté extrême.

Le Jharkhand, terre des peuples des forêts

Le Jharkhand est un état de l’Inde né en 2000, lorsqu’il se sépare de l’état du Bihar. C’est une terre de collines et de forêts, de rivières et de plaines, d’animaux sauvages et de cultures agricoles. La géologie nous montre qu’il s’agit d’une des plus anciennes terres de notre planète, sa faune et sa flore constituent un véritable trésor biologique, et les peuples qui l’habitent une curiosité anthropologique.

Le nom Jharkhand signifie “terre des forêts”, et ce à juste titre. Selon l’Indian Wildlife, le Jharkhand est recouvert de forêts sur plus de 23 000 km², soit environ 30% de sa surface totale. Mais ce qui fait la renommée du Jharkhand, ce sont avant tout les populations tribales qui l’habitent. Parmi les trente deux tribus référencées de cet État, la plupart pratiquent la Sarna, une religion animiste qui signifie “le Bois Sacré” et voue un culte à la Nature.

Ces peuples tribaux vivaient historiquement dans les forêts. Ils sont aujourd’hui installés dans des villages en bordure de celles-ci et vivent des richesses qu’ils peuvent retirer de cet environnement. Ils subsistent ainsi d’activités telles que la cueillette – principalement de bois de chauffage et de fourrage pour le bétail, de baies et de fruits, d’herbes aromatiques et de plantes médicinales – mais aussi l’agriculture familiale, la transformation des produits et leur vente sur les marchés locaux. Pour ces tribus, les forêts jouent donc un rôle central dans leur économie, leur culture ainsi que leur organisation globale en tant que société.

Exploitation minière et désastres climatiques

On parle souvent de “scandale géologique” pour décrire l’écart entre les richesses minières du Jharkhand et sa situation économique. Bien que l’état abrite plus de 40% des ressources minières du pays, 39% de sa population vit sous le seuil de pauvreté et 20% des enfants de moins de 5 ans sont malnutris. On peut ainsi trouver du mica, du cuivre, de l’uranium, du bauxite en quantité presque infinie au Jharkhand, et constater, pourtant, la pauvreté extrême dans laquelle vivent la plupart des peuples des forêts.

Le mode de vie harmonieux des populations locales se confronte aujourd’hui avec des projets de développement économique, que ce soit en terme d’exploitation minière comme de développement agricole. Les acteurs privés et les autorités locales qui entreprennent ces projets arrachent ces populations tribales à leur lieu de vie et par voie de conséquence à leur premier moyen de subsistance. Entre 1997 et 2007, l’Inde a perdu 70% de ses forêts à cause de la déforestation pratiquée en faveur de l’exploitation des ressources minières du pays.

Les peuples des forêts sont également en première ligne face aux changements climatiques. La période de sécheresse – entre avril et juin – a tendance à durer plus longtemps et à présenter des températures plus élevées. D’autre part, la saison des pluies – entre juillet à septembre – est décalée et de plus en plus souvent réduite. Ces changements perturbent les activités telles que la cueillette et l’agriculture, puisqu’ils réduisent la quantité de ressources forestières ainsi que la quantité d’eau à disposition pour cultiver la terre. Sur le terrain, Karuna-Shechen est le témoin direct des effets du changement climatique sur nos programmes de développement : en 2019, les perturbations du climat ont considérablement réduit les récoltes de nos jardins potagers biologiques. 

Selon le Rapport Mondial des Migrations, les conditions climatiques extrêmes sont aujourd’hui la première cause de migrations internes dans le monde, devant les conflits et les violences. Plus de 2,7 millions d’Indiens ont été forcés à quitter leur lieu de vie en 2018 à cause de tempêtes tropicales et d’inondations.

Ainsi, quand ce ne sont pas les chantiers d’exploitation minières qui chassent les peuples des forêts de leurs espaces de vie, ce sont les aléas climatiques qui rendent la vie plus précaire. 

De l’Inspiration à l’Action : cultivons notre motivation à agir !

Les causes de la pauvreté parfois extrême dans laquelle vivent les peuples des forêts sont multiples et interdépendantes : la surexploitation des terres et sa déforestation, les changements climatiques, l’accès limité à des ressources matérielles et financières, ainsi qu’aux opportunités professionnelles. Les solutions pour aider ces populations sont elles aussi interdépendantes : la mise en place de politiques de protection de l’environnement plus fortes ainsi que des projets de développement du territoire durables, et le renforcement des pratiques écologiques.

L’émerveillement face à la beauté de la nature et des peuples du Jharkhand, ainsi que le constat des défis climatiques et économiques auxquels ils sont confrontés ont motivé Karuna-Shechen à agir. Avec humilité et détermination, Karuna-Shechen oeuvre à son échelle, main dans la main avec les populations locales, pour trouver et développer des solutions durables à ces défis.

 

Soutenez nos actions auprès des peuples des forêts du Jharkhand et transformez votre inspiration en action.

 

 

« Évoluant dans l’émerveillement, nous prenons conscience de l’humanité partagée et nous percevons intimement ce lien avec nos semblables, avec l’ensemble des êtres animés qui peuplent l’immensité du monde. Nous sommes alors fondamentalement reliés à tous les êtres animés et à tous les phénomènes inanimés. » ~ Matthieu Ricard, Émerveillement

 


Dernières actualités

Le temps est venu d’agir pour la préservation du monde qui nous entoure

June 5 2020

En cette période unique de confinement, les experts environnementaux ont fait le constat d’une pollution qui diminue en flèche, d’animaux qui reviennent dans leur habitat naturel, d’une nature...

Changer les règles de la société : quand menstruations riment encore avec tabou

May 28 2020

En cette journée internationale de l’hygiène menstruelle, Karuna-Shechen réaffirme son engagement envers les femmes en Inde et au Népal pour qu’elles aient accès à une vie meilleure. Le cyc...

Journée mondiale de la biodiversité – Tous ensemble face à l’urgence !

May 22 2020

Protéger la biodiversité, c’est privilégier l’altruisme à l'égoïsme La diversité des espèces vivantes présentes sur Terre est fascinante. Nous en apprécions sa beauté et, depuis les d...

#COVID19 – Soutenons le Népal, 5 ans après le tremblement de terre

May 12 2020

[Nos experts ont la parole] Entretien avec Shalav Rana, directeur pays de Karuna-Shechen au Népal. Shalav Rana dirige les programmes de Karuna-Shechen au Népal. Il aplus de 15 ans d'expérience ...

#COVID19 en Inde – Crise migratoire et avenir incertain

April 29 2020

20 ans d'exode rural : entre opportunités et illusions  Au cours de ces vingt dernières années, l’Inde a observé un phénomène massif d’exode rural. Le dernier recensement du pays de 2011 f...

Voir toute l'actualité

Dons et prélèvement à la source : comme ça marche ?

Avec l’instauration du prélèvement à la source au 1er janvier 2019, qu’adviendra-t-il de la réduction d’impôt accordée aux personnes qui consentent des dons à notre association ? ? La ...