en fr

April 24 2019

Quatre ans après les tremblements de terre : une reconstruction difficile du Népal

Les 28 avril et 12 mai 2015, deux séismes majeurs ont frappé le Népal, faisant plus de 8 000 morts et 22 000 blessés, et détruisant ou endommageant gravement de nombreuses infrastructures et de nombreux villages.

 

Avant les tremblements de terre, le Népal était déjà l’un des pays les plus pauvres d’Asie. Selon World Vision, les villages des montagnes du Népal étaient faits d’infrastructures de faible qualité, très vulnérables aux séismes. Les maisons faites de pierres empilées, de bois et de boue n’ont pas résisté à l’intensité des tremblements et des glissements de terrain. De fait, de nombreuses maisons et des villages entiers se sont effondrés.

L’ampleur des destructions a provoqué le déplacement de plus de deux millions de personnes. L’ONU a estimé l’aide nécessaire à 423 millions USD pour répondre aux besoins urgents en abris, en nourriture, et en fournitures médicales pour atténuer les risques de maladie.

 

Des défis de taille pour les secouristes

Organiser une vaste opération de secours n’importe où est difficile, mais selon La Croix Rouge les obstacles étaient de taille au Népal. Dans les villages, de nombreux survivants en situation d’urgence se sont retrouvés coupés du monde à cause des routes en mauvais état ou inexistantes, ou bloquées par des glissements de terrain. Selon l’Institut Européen Pour l’Asie, “la géographie et la topologie des terrains rend très compliquée la connexion des régions rurales isolées, souvent dépourvues de système de transport déjà en temps normal, c’est donc bien pire en situation d’urgence suite à une catastrophe.”

Pour aggraver les choses, les moussons annuelles ont commencé début juin cette année-là, annonçant un hiver glacial. De nombreuses familles ont perdu leur maison et avaient besoin de bien plus que des abris temporaires pour se protéger du froid extrême.

 

 

Les difficultés pour les survivants du séisme

Alors que les secouristes peinaient à aider les gens pendant l’urgence, les survivants étaient ébranlés par l’ampleur des destructions. Beaucoup de personnes ont perdu non seulement des membres de leur famille, mais aussi leur maison et tous leurs biens. Les agriculteurs ont perdu leur bétail, leurs stocks de culture, leurs champs et leurs outils, les enfants leurs écoles. Les centres de santé et les hôpitaux ont aussi été endommagés, ainsi que les systèmes d’approvisionnement et d’assainissement de l’eau. En outre, comme le rapporte World Vision, les bouleversements sociaux et les mauvaises conditions de vie ont rendu les femmes et les enfants plus vulnérables aux abus et à l’exploitation.

 

Se démener pour reconstruire

Le peuple népalais, réputé pour sa résilience et habitué à faire face aux épreuves, a travaillé sans relâche et avec une grande détermination à se reconstruire, grâce à l’aide reçue. Cependant, le World Report on Human Rights Watch sur le Népal rapporte que la corruption a détourné une partie des fonds collectés par la communauté internationale, ralentissant les efforts de reconstruction et renforçant la marginalisation sociale et économique.

 

Quatre ans plus tard, le Népal peine toujours à se remettre des tremblements de terre et à se reconstruire solidement pour l’avenir.


Dernières actualités

AGIR AVEC ALTRUISME POUR LA JUSTICE SOCIALE

February 16 2020

  « Si nous témoignions de plus d’égards pour autrui, nous agirions tous en vue de remédier à l’injustice, à la discrimination et au dénuement. » - Matthieu Ricard, Plaidoyer pour...

Les vœux de Matthieu Ricard et Karuna-Shechen

December 19 2019

“ Le magnifique travail de Karuna-Shechen est ce qui me tient le plus à cœur, voilà pourquoi je souhaite exprimer ma plus profonde gratitude à tous ceux qui le rendent si généreusement possibl...

Écrivons ensemble le prochain chapitre

December 5 2019

. Il y a vingt ans, Matthieu Ricard s'est engagé, en fondant Karuna-Shechen avec Rabjam Rinpotché, à oeuvrer pour un monde meilleur et pour venir en aide aux populations de la région himalayenn...

Deux décennies d’impact positif

December 5 2019

En 2000, Matthieu Ricard décidait d’utiliser l’intégralité des droits d’auteur de son premier livre « Le Moine et le Philosophe » pour entreprendre des projets humanitaires dans la ré...

20 ans d’altruisme en action

December 4 2019

. « Chez Karuna-Shechen, nous sommes convaincus que l'amour altruiste et la compassion sont non seulement la meilleure façon d'assurer le bien d'autrui, mais aussi de vivre une vie pleine de sens....

Voir toute l'actualité

Dons et prélèvement à la source : comme ça marche ?

Avec l’instauration du prélèvement à la source au 1er janvier 2019, qu’adviendra-t-il de la réduction d’impôt accordée aux personnes qui consentent des dons à notre association ? ? La ...