en fr

October 18 2016

Témoignage : Vaincre la tuberculose

Depuis début septembre, Punam Biswokarma, 32 ans, loue une petite chambre à Katmandou près de notre clinique Shechen, où elle suit un traitement quotidien contre la tuberculose.

Punam a toujours vécu dans la pauvreté. Sans emploi fixe et parents de trois enfants, elle et son mari survivent comme ils le peuvent. C’est à l’âge de 10 ans qu’elle a contracté la tuberculose pour la première fois, nous explique Punam : « Quand j’étais petite, nous habitions près d’un hôpital, dans le district du Kavre. Souvent, les malades du village de ma mère dormaient chez nous. C’est comme ça que je suis tombée malade ».

Punam a fait une rechute en août dernier. Après un examen complet, une radiographie et une analyse des expectorations, notre équipe médicale lui a prescrit un traitement approprié. Comme il s’agit d’une rechute, Punam devra le suivre pendant huit mois, au lieu de six.

 

Punam Biswokarma 2

 

« Je suis très faible », explique Punam. « Je peux marcher tout juste dix minutes et je dois m’arrêter très souvent ». Pour se soigner, Punam a donc quitté temporairement son village pour s’installer près de la clinique.

Notre centre de soins de la tuberculose (DOTS)

Notre centre de soins de la tuberculose à Katmandou propose des services de dépistage et de soins en accord avec la stratégie DOTS (de l’anglais, Directly Observed Treatment Short-course), recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Nous y traitons trente-cinq patients en moyenne chaque mois qui, comme Punam, vivent en situation de très grande précarité.

Les patients atteints de tuberculose et dont le traitement est interrompu risquent de développer des souches de la maladie résistantes aux médicaments. C’est pourquoi comme dans tous les centres DOTS, nos équipes surveillent directement le respect du traitement par les patients, et font en sorte qu’ils bénéficient de soins et d’un soutien appropriés pour le mener dans son intégralité.


Dernières actualités

2 ans après les séismes – Bâtir un avenir meilleur pour les enfants du Népal

April 23 2017

Le 25 avril 2015 un séisme ravageait le Népal, dévastant d'innombrables villages et faisant plus de 8000 victimes.  Dans les montagnes du pays, nul n’a oublié ce jour-là. À Hoske, une pet...

Accès à l’eau dans les villages reculés de l’Inde et du Népal

March 1 2017

Karuna-Shechen place l’accès à l’eau au centre de ses préoccupations et de ses actions de soutien aux communautés rurales reculées. Depuis 2013, au Népal, nous concentrons nos efforts sur...

En Images : Notre nouvelle clinique vétérinaire en Inde !

February 16 2017

Dans son ouvrage Plaidoyer pour les animaux, le fondateur et président de Karuna-Shechen Matthieu Ricard invite à étendre notre bienveillance à l'ensemble des êtres sensibles. Dans l'intérêt ...

Inde – Des services de physiothérapie pour les démunis

February 14 2017

Il y a encore deux mois Hari Yadav, 60 ans, était incapable d'effectuer les tâches les plus simples de la vie courante. Marcher relevait de l’exploit pour cet habitant de Gamhariya, un petit vill...

Camps médicaux à Bodhgaya : 6 500 patients traités en 1 mois !

February 8 2017

La ville indienne de Bodhgaya, où se situe notre clinique médicale Shechen pour les démunis, est un important site sacré bouddhiste. C’est là que le Bouddha aurait atteint l’illumination, il ...

Voir toute l'actualité

Pourquoi opter pour le don mensuel?

Vous nous assurez des ressources régulières Vous nous permettez de planifier nos actions à plus long terme, en toute autonomie. "En répartissant son don tout au long de l'année, le donateur...

Abonnez-vous à notre newsletter