Santé féminine en Inde

Assurer aux villageoises des grossesses sans risques et enseigner les bonnes pratiques d'hygiène

L’hygiène intime féminine est l’une des questions de santé les plus négligées dans les pays en développement. En Inde, il est estimé que 70% des maladies touchant le système reproducteur féminin sont causées par une mauvaise hygiène personnelle. Une étude de l’UNICEF a révélé que 10% des femmes indiennes croient que la menstruation est une maladie.

Un accès limité à l’information, mais aussi à des toilettes et des produits sanitaires, ainsi que la persistance des tabous affectent la capacité des femmes indiennes à observer de bonnes pratiques d’hygiène. Les conséquences sur la santé féminine sont désastreuses. Par ailleurs, par honte ou manque de protection adéquate, de nombreuses jeunes filles ne vont pas à l’école pendant leurs règles ce qui mène au décrochage scolaire.

Fort de ce constat, en 2013, nous avons lancé notre programme hygiène et éducation à la santé. Nous distribuons des serviettes hygiéniques subventionnées à bas coût et menons des campagnes de sensibilisation sur la santé féminine et l’hygiène personnelle dans les écoles et les villages. Ce programme à été étendu à l’état du Jharkhand en 2015.

Chaque année, plus de 6000 femmes et adolescentes participent à ces sessions d’éducation à la santé.