en fr

May 4 2018

Offrir une vie nouvelle aux mères népalaises

Au Népal, dans les zones rurales, une mère sur dix souffre de prolapsus des organes pelviens (POP). Cette condition, douloureuse et invalidante, touche le système reproducteur féminin. Elle affecte la qualité de vie des paysannes et peut avoir de graves conséquences sur leur santé. Karuna-Shechen offre à ces mamans, qui souffrent souvent en silence, la chance d’une vie meilleure.

Sakunti Devi, 58 ans, est l’une de ces femmes. Mariée à 15 ans et mère pour la première fois à 16, elle a toujours travaillé dur. Après la naissance de chacun de ses trois enfants, Sakunti n’a eu d’autre choix que de retourner immédiatement aux champs. C’est à 28 ans que les premières douleurs sont apparues, au niveau du bas-ventre. Pendant 30 ans, elle a souffert, sans mot dire.

Puis, il y  a un an, la vie de Sakunti s’est transformée. Au cours d’une campagne de sensibilisation et de dépistage, organisée par notre partenaire local dans son village, elle a appris que ses douleurs étaient causées par un prolapsus utérin. Six mois plus tard, elle se faisait opérer et retrouvait une vie normale.

“Aujourd’hui, je ne souffre plus,” se réjouie Sakunti. “Je peux rester debout,  marcher plusieurs heures et porter des objets ! ”. Chaque année dans les campagnes reculées du Népal, plus de 54 000 villageois bénéficient, comme Sakunti, de ce programme  de prévention et dépistage.

 

 

Nous travaillons avec trois organisations locales dans cinq districts pour venir en aide à ces mères qui souffrent en silence. Nous nous rendons dans les villages reculés pour informer les paysannes, et leur mari, sur cette condition, méconnue, et les moyens de prévention. Nous offrons également un accès au dépistage et à des soins appropriés, si nécessaire.

Un prolapsus se produit lorsque les muscles pelviens et les tissus conjonctifs s’affaiblissent. L’utérus et d’autres organes peuvent alors s’affaisser. Non traitée, cette condition peut, dans les cas les plus extrêmes, s’avérer fatale.

 

Session d’information et de prévention dans une école

Dans les campagnes népalaises, les grossesses précoces à répétition, les accouchements sans accompagnement médical et un retour aux champs sans repos contribuent fortement à la prévalence de POP chez les femmes rurales. Parmi celles atteintes, 82% éprouvent des difficultés à s’assoir, 79% à marcher et 89% à soulever des objets, selon une étude de Fonds des Nations Unies pour la Population.

Grâce à vos généreuses contributions, nous améliorons ainsi la vie de milliers de mères népalaises.

Un immense merci de la part de toutes les mamans !

 

 


Dernières actualités

Suivez le parcours des techniciennes solaires Karuna-Shechen !

June 25 2018

Les douze nouvelles villageoises népalaises que nous avons formées au métier de technicienne solaire, en février dernier, ont déjà installé plus de 100 panneaux photovoltaïques dans des villa...

La course des héros en photos et vidéos !

June 18 2018

Une immense merci à tous les participants à la Course des Héros, ce dimanche, à Paris. Ensemble, vous avez collecté plus de 5000 euros pour nos projets en Inde et au Népal. Ce fut une merveilleu...

Notre rapport annuel est en ligne !

June 11 2018

Partez à la rencontre des villageois, des équipes et de tous ceux qui soutiennent Karuna-Shechen. Découvrez les valeurs qui nous guident et nous inspirent. Et, voyez comment vos généreuses contri...

Du Yoga au Service de L’altruisme

May 31 2018

Un grand merci à tous les organisateurs, professeurs, conférenciers, musiciens et élèves qui ont participé au festival de yoga Om Shanti, organisé pour la deuxième année consécutive par Yoga ...

Course des Héros : pourquoi ils nous soutiennent !

May 29 2018

La course des Héros est un rendez-vous incontournable pour la grande famille Karuna-Shechen ! Chaque année, bénévoles, amis, donateurs et membres de nos équipes marchent, courent et cultivent, en...

Voir toute l'actualité

Pourquoi opter pour le don mensuel?

Vous nous assurez des ressources régulières Vous nous permettez de planifier nos actions à plus long terme, en toute autonomie. "En répartissant son don tout au long de l'année, le donateur...

Abonnez-vous à notre newsletter